Biblioteca Municipal Joan Oliva i Milà Ajuntament de Vilanova i la Geltrú

Biblioblog – Fora del prestatge

Charlotte. David Foenkinos

Devais-je être présent ? Devais-je romancer son histoire ? Quelle forme mon obsession devait-elle prendre ? J’ai cité ou évoqué Charlotte dans plusieurs de mes romans. J’ai tenté d’écrire ce livre tant de fois(…) Je commençais, j’essayais puis j’abandonnais(…) J’éprouvais la nécessité d’aller à la ligne pour respirer. Alors j’ai compris qu’il fallait l’écrire ainsi. Foenkinos.

Chers lecteurs/lectrices,

descarga (1)L’auteur qui nous occupe ce mois-ci n’est autre que David Foenkinos, écrivain né à Paris en 1974, très populaire en France et considéré comme un incontournable de sa génération. En fin de saison 2015/2016, nous avions lu au Club, son roman La délicatesse (Prix Conversation 2010), livre abordant avec simplicité les expériences vitales des personnes dans notre société, et qui d’ailleurs avait donné suite à un débat animé entre tous les assistants. Cette fois-ci nous lirons un autre de ses romans qui traite un thème tout à fait différent.

Diplômé en lettres à l’Université de la Sorbonne et formé en musicien de jazz, David Foenkinos est aussi un grand passionné d’art et c’est au cours d’une exposition de peintures à Berlin que l’œuvre expressionniste et autobiographique de Charlotte Salomon le fascine à tel point qu’il rêve d’écrire sa biographie et pendant des années fera des recherches sur la vie et l’œuvre de cette artiste à fin de retracer sa vie.

dfoenkinosLe résultat de son travail prend la forme d’une biographie romancée où Foenkinos, en restituant la vie d’autrui, se cherche dans «la figure de l’autre» et nous livre un récit où il se met lui-même en scène faisant part à son lectorat de sa fascination pour la protagoniste.

L’écrivain, pour représenter Charlotte, l’héroïne éponyme de son roman, procède par évocation et utilise comme recours littéraire le vers libre, à la manière d’un poème, des phrases courtes, des points à la ligne après chaque phrase, des figures de style qui laissent affleurer sa propre sensibilité à propos de la vie de cette jeune artiste allemande juive exterminée dans une chambre à gaz du camp d’Auschwitz.

Il se base sur Leben oder Theater? (Vie où Théâtre?) la merveilleuse œuvre picturale autobiographique de Charlotte Salomon qui mélange plusieurs disciplines comme sont la peinture, l’écriture et la musique et qui interroge le sens de l’existence et la vocation de l’art.

Charlotte a obtenu un très fort succès de librairie et a remporté le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens l’an 2009.

L’histoire:

Charlotte est une jeune artiste juive qui se démarque dans le domaine des arts par un style propre. Elle tombe éperdument amoureuse du professeur de chant de sa belle-mère et immortalisera cet amour, les horreurs perpétrés à l’égard des juifs et le tragique destin de sa famille à travers son art quand elle quitte l’Allemagne pour rejoindre ses grands-parents réfugiés en France…

  • Vie? Ou théâtre?
  • Charlotte Salomon (1917-1943
  • La historia de Charlotte Salomon
  • Esther Bruna.
    Club de Francès.

    4 Comentaris fins ara

    1. Esther dissabte 11 de març de 2017 - 6:48 h

      Chère Pepa, pour le moment le libre “Vie où theâtre” n’est pas sur le réseau de Biblioteques de Barcelone bien qu’il soit à la vente.
      Moi j’aimerai faire un petit détour à Ámsterdam et aller visiter son oeuvre au Musée. On pourrait y aller en groupe.

      http://jck.nl/nl/page/quartier-culturel-juif

    2. Pepa dilluns 6 de març de 2017 - 10:59 h

      Absolument fascinée par ce livre et la personne de Charlotte Salomon. Je voudrais avoir le livre Vie ou teatre.
      Merci pour la possibilité de conaitre cette oeuvre
      A bientôt

    3. Esther divendres 24 de febrer de 2017 - 16:16 h

      Bon aprèm Dominique,
      ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles et savoir que tu l’as lu d’une traite.
      Je pense aussi qu’il va plaire à la grande majorité, nous verrons bien.
      Bisous carnavaliers depuis Vilanova en tout cas.

    4. Dominique divendres 17 de febrer de 2017 - 14:57 h

      Charlotte, de Foenkinos :
      Je l’ai lu d’une traite en décembre ! Il est vraiment passionnant, je vous le recommande.

      Bien à vous,
      Bises depuis Anantapur

    Deixa un comentari