Biblioteca Municipal Joan Oliva i Milà Ajuntament de Vilanova i la Geltrú

Biblioblog – Fora del prestatge

Dans le café de la jeunesse, de Patrick Modiano

Enseignes lumineuses au Moulin RougeJe me suis mise à courir sur la place, toutes les enseignes lumineuses étaient éteintes, même celle du Moulin Rouge. Je me laissais envahir par une ivresse que l’alcool ou la neige ne m’aurait jamais procurée… plus tard j’ai ressenti la même ivresse chaque fois que je coupais les ponts avec quelqu’un. Je n’étais vraiment moi-même qu’à l’instant où je m’enfuyais.

Patrick Modiano

Patrick Modiano est né le 30 juillet 1945 à Boulogne-Billancourt. Fils d’un homme d’affaires italien et d’une mère excerçant la profession d’actrice, d’origine flamande. Entre l’absence de son père et les tournées de sa mère il effectue sa scolarité de collège en pension.

Patrick ModianoCela le rapproche de son frère cadet, Rudy qui meurt de maladie à l’age de 10 ans. Cette disparition provoque la fin de l’enfance de l’auteur qui gardera une profonde nostalie de cette époque et dédiera la plupart de ses livres à Rudy.

Après avoir fait ses études à Thônes et au lycée Henry IV de Paris il décide, son bac en poche, de se consacrer entièrement à l’écriture.

En 1968 il publie son premier roman La place de l’Étoile recevant les prix Nimier et Fénéon et l’année suivante La ronde de nuit suivie de Les boulevards de ceinture. Trois romans qui forment sa Trilogie de l’Ocupation allemande, l’antisémitisme et ses conséquences et avec lesquels il est reconnu et apprécié par la critique littéraire.

Il reçoit de nombreux prix: le Grand prix de l’Académie Française en 1972, le prix Goncourt en 1978 avec Rue des boutiques obscures et le prix de la fondation Pierre de Monaco pour l’ensemble de son oeuvre en 1984.

Auteur à la sensibilité écorchée, à la tête d’une vingtaine d’ouvrages, Patrick Modiano est aujourd’hui reconnu comme l’un des écrivains les plus talentueux de sa génération.

Il a travaillé aussi pour le cinéma et a coécrit le scénario du film Bon voyage de Jean-Paul Rappeneau, celui du fils de Gascogne de Pascal Aubier et celui de Lecombe Lucien de Louis Malle.

Villa triste et Dimanches d’août sont aussi deux de ses romans adaptés et portés au grand écran sous les titres de Parfum d’Yvonne de Patrice Lecomte et Te quiero de Manuel Poirier.

Le livre qui j’ai retenu ce mois-ci est déclaré par la revue littéraire Lire comme meilleur roman français 2007.

Dans le café de la jeunesseIl est toujours intéressant pour un bon lecteur/lectrice de connaitre différents styles d’écriture, celle de Modiano est particuliére. Les phrases sont posées, les mots sont lourds, précieux, appliqués et si vous arrivez à entrer dans son univers embrumé alors vous saurez apprécier cet hymne à la mélancolie, à la douceur, à la nostalgie, à cette atmosphère qu’il aime créer dans ses livres et qui font de lui un auteur différent.

LE LIVRE:

Dans un Paris à la peinture précise des années 1960, Louki, jeune femme à l’enfance déchirée débarque dans le café Condé où se retrouvent jusqu’à une heure avançée une série de personnages dont on sait surtout qu’ils ne veulent rien partager de leur passé…
Quatres voix dont celle de Louki vont nous raconter ce café. Au fil des témoignages l’histoire de Louki se dévoile et laisse voir un néant que semble partager les clients du Condé

Les huit secrets de Patrick Modiano


Esther Bruna
Club de Francès.

5 Comentaris fins ara

  1. Esther dijous 18 d'abril de 2013 - 21:41 h

    Bonjour Pepa
    tu as bien constaté la diversité d’opinions aujourd’hui au Club et ça a été très intéréssant en effet.
    Je suis comme toujours super contente avec tout le super groupe et c’est super important de pouvoir partager.
    Le talent qu’il faut que nous sachions trouver dans cet écrivain c’est cette façon qu’il a de brouiller la transparence apparente que l’on trouve dans son écriture simple mais c’est certainement en apparence car il laisse en retrait ce qu’elle tente dire….Uffffffffffffff, et il faut chercher et chercher comme font ses personnages, c’est pour cela qu’au début tu lui as trouvé un autre sens car tu attendais quelque chose et il avait donné quelques informations, mais tu as été frustrée comme a bien dit Marisa ainsi et comme a bien précisé Tomas, ce fil qui renoue le tout n’a pas fini de se fermer et les choses demeurent dans le suspens….C’est peut être ça la vraie vie?
    En tout cas, à très bientôt et au plaisir de nous revoir!

  2. Pepa Castello diumenge 14 d'abril de 2013 - 11:03 h

    Bonjour Esther, cet livre m’a interessé au comencement. Je le lissai comme un roman policiel, avec cette façon de changer la personne qui decrit dans les premiers chapitres. Mais j’avais esperé plus. A la fin je l’ai trouvé un peu banal, sans aprofondir dans les personages.

  3. Esther dijous 28 de març de 2013 - 13:06 h

    Bonjour Arantxa.
    C’est vrai qu’il y a beaucoup de questions à se poser et qui aboutissent toutes dans l’absurdité des choses, et dans l’insignifiance de la vie.
    Ufffffffff, je suis contente que tu trouves ce livre intéressant.

  4. Arantxa dimecres 27 de març de 2013 - 13:08 h

    Bonjour Esther, ces histoires mélées sont des plus intéréssantes. Tous semblent des suspects
    en action. Ils ne semblent pas nets de fautes. C’est un peu comme si une toile d’araignée les aurait tous attrapés et gardé dans sa toile sans qu’ils ne puissent fuir d’elle. Elle, c’est la vie. Cette araignée qui tisse notre vie au fur et à mesure que passent les jours…Oui, ils sont là attendant je ne sais quoi de la vie.Peu à peu le mystère de chacuns va nous être dévoilé sans nous en dévoiler l’essentiel. On en reste sur notre faim,,,

  5. Arantxa dilluns 25 de març de 2013 - 14:15 h

    Bonjour Esther, ce nouveau livre nous commente la vie de jeunes gens , qui passent leur vie dans un bar de quartier. Ils sont pour la plupart jeunes, mais nul ne semble travailler ou étudier. Sauf, le jeune qui narre l’histoire. Mais je me pose des questions, tout de même, quand étudie-t-il? Et les autres que font-ils, lorsqu’ils ne sont pas toute la journée et la nuit dans le café condé? Ils sont tous mystérieux, ils semblent tous cacher un passé obscur et secret…

Deixa un comentari