Biblioteca Municipal Joan Oliva i Milà Ajuntament de Vilanova i la Geltrú

Biblioblog – Fora del prestatge

Arxiu per la categoria: - FRANCÈS

No et Moi, Delphine de Vigan

Avant de rencontrer No, je croyais que la violence était dans les cris, les coups, la guerre et le sang. Maintenant je sais que la violence est aussi dans le silence, qu’elle est parfois invisible à l’œil nu. Delphine de Vigan.

Thématiques: personnes sans abri, amitié, pauvreté, différence, solitude, exclusion, entraide.

Chers lecteurs/ lectrices,

La problématique des SDF est une question sociale bien présente dans la société actuelle et souvent un thème méprisé par l’opinion publique. Nous pouvons constater qu’un grand nombre de personnes en situation d’exclusion augmente de jour en jour et que, parfois, par quelques coups de la vie, quiconque peut se retrouver dans la rue.

No et moiDans son livre No et Moi, Delphine de Vigan aborde ce thème sans fioritures, depuis la sincérité et le côté humain des choses. Elle combine avec efficacité les aspects sociaux comme sont la pauvreté, la différence et les personnes sans-abri avec les aspects personnels et humains qui traitent la misère humaine, les relations familiales, l’entraide, l’amitié et l’amour.

Elle dresse une histoire entre deux jeunes filles qui vivent dans deux univers antagoniques.

L’une est No, une SDF issue d’une famille pauvre et qui a souffert le manque d’amour de sa mère, l’autre est Lou, étudiante surdouée et interne dans un collège à Nanterre qui se questionne tout en observant le monde qui l’entoure.

No et Moi, a reçu le prix des libraires en 2008 et a obtenu beaucoup de succès chez les jeunes. Devenu bestseller il sera porté en 2010 au grand écran par Zabou Breitman (actrice et réalisatrice française, 1959) qui joue dans le rôle d’Anouk Bertignac. Elle a fait une adaptation libre du roman et son film a reçu cinq nominations et le prix de la révélation masculine de l’année pour le rôle de Lucas, interprété par son fils, Antonin Chalon (acteur français, 1993).

L’auteure:

Delphine de Vigan, est une romancière française, née en 1966 à Boulogne-Billancourt, dans la région parisienne. Avant de vivre de sa plume et d’être reconnue par les grands jurys littéraires, elle était directrice d’études dans un institut de sondages spécialisés dans l’observation sociale et écrivait la nuit.

1200px-Delphine_de_Vigan-Nancy_2011C’est sous le pseudoynme de Lou Delvig qu’elle s’est fait connaitre d’abord du grand public en 2001, avec son roman autobiographique, Jour sans faim où elle traite le thème de l’anorexie. En 2005 avec son recueil de nouvelles Les Jolis Garçons et le roman Un soir de décembre, elle place l’amour et la désillusion amoureuse comme thème principal et élargit son cercle de jeunes lecteurs fidèles.

logo-frances-2018-2019-2-color-rodonaPlusieurs de ses romans ont été recompensés, notamment celui de Rien ne s’oppose à la nuit , prix Renaudot des lycéens (2008) et Les heures souterraines ((2009) accueilli chaleureusement par la critique et un nombreux lectorat et, figurant parmi les oeuvres sélectionnées au prix Goncourt, ainsi que D’après une histoire vraie, qui a obtenu le prix Renaudot ( 2015).

La Fondation Abbé Pierre combat l’exclusion et le mal-logement.

D’aquesta autora, Delphine de Vigan, no només tenim llibres disponibles a la Xarxa de Biblioteques de la Diputació de Barcelona, sinó que per a aquells que no el coneguin encara, ebiblio és el catàleg de continguts digitals de les biblioteques públiques, on teniu disponibles totes aquestes obres de l’autora francesa:

  • Basat en una història real
  • Els dies sense fam
  • Les lleialtats
  • Las lealtades
  • Rien ne s’oppose à la nuit (Àudiollibre)
  • No i jo
  • No hi ha comentaris

    La tresse. Laetitia Colombani

    La tresse de Laetitia Colombani

    Thématiques: Désir de surpassement, liberté, déchéance sociale, exclusion, identité, dignité.

    Chers lecteurs/ lectrices, voici un premier roman très bien réussi qui a été un véritable phénomène littéraire de l’été 2017 en France et qui est déjà traduit dans de nombreuses langues. Son auteure est Laetitia Colombani , réalisatrice, scénariste et comédienne née à Bordeaux en 1976.

    AVT_Laetitia-Colombani_7143Elle est la fille d’une bibliothécaire, a fait ses études de cinéma à l’École Nationale Supérieure Louis Lumière, a dirigé des courts-métrages et le film à suspens À la folie…pas du tout (2002) interprété par l’actrice Audrey Tautou entre d’autres, et celui de Mes stars (2008) avec Catherine Deneuve.

    Elle a travaillé en tant qu’actrice dans le film Cloclo, (en hommage à Claude François, icône de la chanson française décédé à l’âge de 39 ans) de Florent Emilio Siri (2012) et pour une série de la télévision française La Boule noire de Denis Malleval en 2015. Son nouveau roman Les victorieuses est publié en 2019 aux éditions Grasset.

    La tresseLe livre La Tresse est écrit avec grande sensibilité et simplicité et l’auteure nous livre une histoire qui se lit d’une traite grâce à une construction bien rythmée et à des personnages attachants. Elle partage le récit de vie de trois femmes qui ne se connaissent pas, qui vivent chacune d’elles dans trois endroits de la planète et dans une culture et réalité complètement différente les unes des autres.

    Elles ont toutes de graves contraintes, mais elles vont avoir le courage d’aller jusqu’au bout des choses et prendre en main leur destin. Un lien merveilleux, subtil et tressé unit pourtant Smita, en Inde, Giulia à Palerme et, Sarah à Montréal, trois femmes qui n’ont rien à voir l’une de l’autre ou peut-être bien que oui..

    Dans un entretien que lui fait Pierre Krause du site Babelio, elle répond ainsi à sa question

    PK : Pourquoi avoir précisément choisi trois femmes comme personnages principaux?

    logo frances 2018-2019 2 color rodonaLC: Je suis moi-même une femme, une épouse, une mère. En tant qu’écrivain, j’avais envie de parler de ce que c’est qu’être une femme dans le monde d’aujourd’hui. J’ai puisé mon inspiration en observant les femmes de mon entourage. Certaines d’entre elles sont de véritables héroïnes, qui livrent dans leur vie quotidienne des combats titanesques. Je les aime et je les admire. Je voulais leur rendre hommage dans ce livre.

    À vous à présent, chers lecteurs, lectrices, de nous en donner votre opinion à la prochaine séance du club, le 17/03/2020, comme toujours à 16h30.

    Je vous affiche l’intégralité de cet entretien dans ce lien: Laetitia Colombani

    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    No hi ha comentaris

    CL en francès #vng al Festival de Téâtre en français de Barcelona

    Festival Oui! Del 4 al 16 de febrer

     
    Algunes de les persones del club de francès de la biblioteca Joan Oliva i Milà assitiran a la sessió de l’obra que segueix. Aquestes propostes culturals sempre són d’agrair. No és la primera vegada que hi van!
     
    affiche_580357.thumb1000n0.1576787628JE NE MARCHERAI PLUS DANS LES TRACES DE TES PAS
     
    Résumé / Resum / Resumen :
     
    3 sociologues entreprennent un voyage d’études en Afrique de l’Ouest pour étudier les impacts des programmes humanitaires. Rapports de pouvoir. Jeux de dominations. Combats d’idées. Trois personnages pour trois hontes.

     
    Tres sociòlegs fan un viatge d’estudis a l’Oest d’Àfrica per estudiar els impactes dels programes humanitaris. Relacions de poder. Jocs de dominació. Combats d’idees. Tres personatges per tres vergonyes.
     
    Tres sociólogos viajan al Oeste de África para estudiar el impacto de los programas humanitarios. Relaciones con el poder. Juegos de dominación. Combates de ideas. Tres personajes para tres vergüenzas.
     

     
    A veure què ens diuen les persones del club que han assistit a aquesta representació?
     
    Alguns dels membres del Club de francès de la biblioteca Joan Oliva i Milà s’han reunit el dia 8/02/2020 per assistir al quart festival de teatre en francès a Barcelona i han anat a veure l’obra Je ne marcherai plus dans la trace de tes pas.

    L’obra tracta el questionament de la vergonya, escrit en un text d’Alexandra Badea i evocat mitjançant el treball d’uns actors dalt d’un escenari de contrastos com la llum enlluernadora i la foscor, el blanc i el negre, el silenci i el crit i uns inevitables jocs de poder entre tres sociòlegs que marxen a fer un treball de recerca a l’Àfrica per estudiar els impactes des programes humanitaris.

    Els temes dels quals tracta l’obra s’han mostrat d’una manera molt superficial, per tant, la posada en escena ha estat una mica fluixa.
    Una vegada ha finalitzat l’obra, el públic ha pogut parlar amb els actors, però aquests últims han estat molt seriosos i no han dit pràcticament res. El director no ha transmès bé les respostes al públic i la seva actitut ha estat molt altiva.

    Segons la nostra opinió, l’obra i el comportament dels actors i del director durant el col·loqui hauria pogut ser molt més càlida i propera.
     

    CL Francès a 4t festival teatre francès bcn

     
    Tens més informació sobre aquest festival, que arriba a la quarta edició, clicant ací.
     
    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    No hi ha comentaris

    Les Échelles du Levant. Amin Maalouf

    Lorsque l’esprit des hommes te paraîtra étroit, dis-toi que la terre est vaste. N’hésite jamais à t’éloigner, au-delà de toutes les mers, au-delà de toutes les frontières, de toutes les patries, de toutes les croyances. Amin Maalouf.
     
    Chers lecteurs, lectrices
     
    Les échellesLes Échelles du Levant est le deuxième livre de l’écrivain Amin Maalouf que nous avons le plaisir de lire au Club. Auparavant, avec la lecture de Léon l’Africain , nous avions suivi le parcours du personnage historique Hassan-al-Wassan, né maure et musulman à l’époque de la chute de Grenade, où cet auteur nous avait reconstitué l’essentiel de la vie de ce fabuleux marchand et écrivain andalou de langue arabe dans une biographie romancée sur fond historique.
     
    Dans le roman Les Échelles du Levant, il évoque le passé de Ossyane, son personnage héros, né en 1919 et fils d’un Turc, descendant d’aristocrates, d’éducation libre et privilégiée, et d’une Arménienne. Ossyane quitte le Liban et commence des brillantes études de médecine à Montpellier, puis, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, intègre le réseau “Liberté” lorsqu’il entre dans la Résistance. La mission qu’on lui a chargée est celle de coller des affiches et distribuer des tracts…
     
    Cette histoire, écrite d’une manière claire et bien structurée est une autre de ses oeuvres où Maalouf accorde une importance primordiale à l’altérité, la tolérance, la coexistence des religions et cultures, le multiculturalisme, l’amour et la paix.
     
    L’auteur
     
    AminCet écrivain franco-libanais est reconnu comme spécialiste du monde arabe et des relations entre l’Occident et le Moyen-Orient. L’ensemble de son oeuvre comprend des romans, essais et livrets d’opéras. Il a été recompensé de nombreux prix et notamment du prix Goncourt pour son titre Le rocher de Tanios en 1993.
     
    Né en 1949 à Beyrouth, au Liban, au sein d’une famille d’origine chrétienne. Il a fait des études de sociologie et d’économie et a été journaliste pour An-Nahar, le principal quotidien de langue arabe de Beyrouth. Il s’installe à Paris en 1976 s’exiliant de la guerre civile du Liban et reprend son activité de journaliste en voyageant et couvrant de nombreux conflits dans le monde (Mozambique, Iran, Argentine, Balkans). Il devient directeur de l’édition internationale d’An- Nahar et rédacteur en chef de l’hebdomadaire Jeune Afrique. Il a reçu un doctorat honorifique à l’Université de Rovira i Virgili de Tarragona, de l’Université catholique de Louvain en Belgique, de l’American University of Beirut et de l’Université d’Évora au Portugal. Il est membre de l’Académie Française depuis 2011.
     
    Je vous joins ici-bas un entretien de l’auteur avec Jureidini R et un article de Soued A. L’islam a-t-il peur de son avenir?

  • Entretien avec Rima Jureidini
  • l’Islam a-t-il peur de son avenir
  •  

     
    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    2 comentaris

    Le courage qu’il faut aux rivières, Emmanuelle Favier

    (…) Un rien l’émouvait des paysages familiers qu’elle croyait à présent découvrir : levant la tête elle constatait des ciels de peintre, qu’elle observait longtemps se défaire entre les cimes et retomber au faîte des sapins en traînes dorées ou bleues ; ou bien c’était la virtuosité d’un flocon de neige qui, tout à coup, lui livrait des finesses jusqu’alors ignorées. Emmanuelle Favier

    Chers lecteurs/lectrices,

    Le livre proposé ce mois-ci, Le courage qu’il faut aux rivières, est le premier roman de la journaliste française Emmanuelle Favier, née le 27/02/1980, correctrice –relectrice pour Mediapart où elle a publié de nombreux articles. Elle est auteure de plusieurs livres de poésie , d’un recueil de nouvelles et a soutenu une thèse sur Rimbaud adapté au théâtre. 71HiRZKxjYLElle a aussi participé à des festivals littéraires où elle interpréte ses textes sur scène accompagnée du guitariste Fabien Montes dans le cadre du duo “Proses elèctriques”. L’été 2019, elle vient de signer son deuxième roman, Virginia, qui est une biographie romancée de Virginia Woolf.

    Dans ce premier livre couronné de nombreux prix , Françoise Favier s’inspire d’une part, d’une tradition perdue et souvent méconnue des campagnes albanaises : celui des vierges jurées appellées aussi “Burmesha” qui sont des femmes qui font le serment de rester vierges et renonçent à leur condition de femmes. Elles vivent totalement intégrées et acceptées au sein de la communauté comme des hommes.

    logo frances 2018-2019 2 color rodonaD’autre part, elle traite avec plus de profondeur le sujet de la construction de l’identité, de l’ambigüité des genres, de l’acceptation de soi-même, du désir et de la différence, et tout cela dans un style poètique et sensuel, et avec, comme fil conducteur, celui de l’amour et le courage de savoir suivre son chemin vers soi-même.

    Elle cite d’ailleurs Tahar Ben Jelloun, dont nous avions lu au club son beau livre L’enfant de sable, où l’auteur s’inspire d’un fait divers authentique, dans un quartier arabe quand Ahmed, une fillette qui nait au sein de la famille d’un riche commerçant , sera socialement obligée à être et se comporter comme un mâle. Ce thème par ailleurs rappelle aussi le sort de certaines fillettes en Afganistan que l’on fait passer pour des garçons jusqu’au moment où elles atteignent la puberté.

    La société décrite dans Le Courage qu’il faut aux rivières, est très patriarcale avec ses traditions archaïques où les codes suivis sont très sévères. Les vierges jurées, souvent, sont des femmes qui ont fait le choix de devenir homme pour échapper à un mariage forcé ou parce qu’elles doivent assumer le rôle de chef de famille pour acquérir tous les droits en l’absence d’héritier mâle.

    La protagoniste de l’histoire est Manushe, une vierge jurée qui a complètement bannie de sa vie sa sexualité mais qui sent effleurer en elle, petit à petit, des sentiments et des émotions endormies lorsqu’Adrian arrive un beau jour dans son village…

    Je vous joins ci-dessous plusieurs liens d’interêt:

    Tribune de Gèneve
    La Croix
    France Culture
    Le Temps
    France 24
    Huffpost
    Halshs.archives
    Le Point
    L’actualité
    Hétéroclite
    Institut National de l’Audiovisuel

    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    10 comentaris

    Les trois mousquetaires. Alexandre Dumas.

    Un vrai plaisir commenter le premier livre de l’année 2020 de la Bibliothèque Joan Oliva i Milà adapté en français facile par Bernadette Bazelle-Shamaei.
     
    Alexandre Dumas naît en Normandie. Il est un écrivain français, proche du romantisme. Fils d’un général aux origines afro-antillaises, il perd son père à l’âge de quatre ans et commence à travailler dès son plus jeune âge avant de se tourner vers l’écriture. Il devient clerc d’un notaire à quatorze ans et en 1822, part à Paris.
     
    bm_CVT_Les-Trois-mousquetaires_2855Les trois mousquetaires est l’oeuvre de cape et épée la plus connue d’Alexandre Dumas (1802-1870), auteur, notamment, du célèbre Comte de Monte-Cristo, deux œuvres avec lesquelles il passe à la postérité (1844). Son œuvre est très extense. À signaler Henri III et sa cour (1829) ou encore Kean ou Désordre et Génie (1836) .
     
    Publiée au quotidien Le Siècle sous forme de roman feuilleton, ce célèbre écrivain aime jouer avec les attentes de ses lecteurs en maniant le rythme, le divertissement, le suspense dans la première partie de sa trilogie. Il remporte un grand succès indispensable à ce genre.
     
    Le roman feuilleton, très en vogue au cours des années 1830-1840 grâce au développement de la presse, implique certaines règles que doivent suivre les auteurs comme celle de produire chaque jour. Les épisodes doivent être autonomes mais en continuité avec les épisodes passés et ceux à venir et l’auteur qui rédige dans l’urgence a souvent recours aux clichés et à l’imaginaire commun car si les lecteurs se lassent des aventures publiées et n’achètent plus, l’histoire ne peut plus suivre et laisse sans travail l’écrivain.
    Du roman feuilleton au fait divers : les débuts de l’industrie culturelle.

    Ainsi, le lecteur suit l’évolution de d’Artagnan qui est un personnage très stéréotypée, Athos incarne les valeurs de la noblesse et est un modèle à suivre, Aramis a un grand intérêt pour la religion, Porthos incarne le bourgeois avide de pouvoir, Milady, la méchante et, son contraire, Constance, qui incarne la douceur, celle que d’Artagnan sauve et en tombe amoureux.
     
    Charles de Batz-Castelmore, comte d’Artagnan (1610-1673) qui est un personnage historique a servi d’inspiration à Dumas pour son héros. D’Artagnan est comparé au fameux don Quichotte qui évoque le roman picaresque des aventures d’un jeune homme de basse condition mais qui va vivre une série d’évènements avec les mousquetaires bien passionnante et pleine de dynamisme.
     
    Ce jeune Gascon arrive à Paris en 1625 et va faire la rencontre des fameux mousquetaires de la garde du roi, Athos, Porthos et Aramis, livrant avec eux un premier combat contre les hommes du cardinal…
     
    En relisant ces aventures la question qui se pose au lecteur est celle de penser à trouver les points communs qui existent entre un roman feuilleton comme celui-ci et une série télévisée d’aujourd’hui?
     

     
    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    No hi ha comentaris

    Chanson douce. Leïla Slimani

    La nounou est comme ces silhouettes qui, au théâtre, déplacent dans le noir le décor sur la scène. Elles soulèvent un divan, poussent d‘une main une colonne en carton, un pan de mur. Louise s’agite en coulisses, discrète et puissante. C’est elle qui tient les fils transparents sans lesquels la magie ne peut pas advenir. Elle est Vishnou, divinité nourricière, jalouse et protectrice. Elle est la louve à la mamelle de qui ils viennent boire, la source infaillible de leur bonheur familial. Leila Slimani
     
     
    Leïla Slimani naît en 1981 à Rabat, issue de père marocain, un haut fonctionnaire qui a fait ses études en France et de mère franco-algérienne, qui est médecin. Elle finit sa formation secondaire au lycée français de Rabat et rejoint Paris et le lycée Fénelon pour commencer un cours préparatoire littéraire.
    CVT_Chanson-douce_782 Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, elle se forme au journalisme à l’Express avant d’être engagée au journal Jeune Afrique en 2008. Elle exerce en tant que journaliste quelques années et à partir de 2012 se consacre entièrement à la littérature.
    Elle publie Dans le jardin de l’ogre en 2014, un premier roman remarqué à l’unanimité par la critique où elle aborde la dépendance sexuelle féminine et édite en France l’essai Sexe et mensonge qui est un livre consacré à la “misère sexuelle au Maghreb” en 2017. Chanson douce, son deuxième roman, obtient le prix Goncourt.
    Elle est actuellement la représentante française au Conseil de la Francophonie.
     
    Le livre:
     
    Mila et Adam sont les deux enfants de Paul et Myriam. Le couple a engagée une nourrice qui va s’occuper d’eux et de la maison pendant qu’ils seront au travail. Bien que cette nourrice ait été recommandée aux parents et ceux-ci lui ont donné toute leur confiance, les enfants apparaissent brutalement assassinés juste au début du livre.
    Le lecteur n’est pas devant un livre de suspens car l’auteure dévoile dès les premières pages qui a commis l’infanticide. Il va revenir en arrière et découvrir comment s’est déroulé toute l’histoire et comment sont abordées par l’auteur les problématiques contemporaines comme sont la famille, éducation, société contemporaine, réussite professionnelle, classes sociales.
     

     
    Slimani écrit avec une certaine froideur et surtout d’une façon objective tout en évitant de juger. Elle a une écriture claire et souvent tranchante qui accroche bien.
    Le film est sorti au grand écran le 27/11/2019 .
    Je vous joins le lien ici
     
    Quelques questions parmi tant d’autres à commenter:
     
    1- Pouvons-nous considérer qu’il existe une motivation sociale derrière le crime que commet Louise?
    2- Le lectorat peut-il ressentir de la compassion pour cette nounou lorsqu’il apprend des évènements de sa vie au long de la lecture?
     
    logo frances 2018-2019 2 color rodona3-Pensez-vous que le couple que forme Myriam et Paul a une responsabilité dans le drame? Et celle de Rose, la voisine? et celle du mari de Louise?
    4- Comment sont les rapports de Louise avec sa belle-mère?
    5-En quoi Chanson douce est un fait divers romancé?
    6-Pensez-vous que la société pousse d’une certaine façon les personnes à donner trop d’importance à leurs ambitions personnelles en détriment de la famille?
    7-Le titre de ce livre vous semble t’il bien choisi?
     
     

  • Leïla Slimani
  • Leïla Slimani
  •  
    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    2 comentaris

    Le grand cahier, Agota Kristof

    (…)Pour décider si c’est “Bien” ou “Pas bien”, nous avons une règle très simple : la composition doit être vraie. Nous devons décrire ce qui est, ce que nous voyons, ce que nous entendons, ce que nous faisons..
    Par exemple, il est interdit d’écrire : “Grand-mère ressemble à une sorcière”; mais il est permis d’écrire “Les gens appellent Grand-mère la Sorcière(…) .
    Agota Kristof.

    Chers lecteurs/lectrices,

    le-grand-cahier-tea-9782021096927_0Le livre proposé ce mois-ci, Le Grand Cahier, est l’écriture d’une composition fascinante, un récit de vie ou plutôt de survie et de résistance tenu par deux jumeaux de huit ans, Klaus et Lucas, dans un village frontalier alors que la guerre sévit dans la capitale en Hongrie. Confiés à leur grand-mère, une méchante et désagréable femme qu’ ils ne connaissent pas, ils doivent réussir à s’adapter dans un milieu cruel et exempt d’amour et d’affection et se soutenir l’un à l’autre. Klaus et Lucas sont deux narrateurs et protagonistes d’une histoire génératrice de messages extrèmements forts et malheureusement, tragiquement humains.

    Simplicité, rytme et réalisme plein de cynisme tiennent en haleine de la première à la dernière page ce premier roman qui rend célèbre Agota Kristof en 1987 . Bien que ce manuscrit soit refusé dans un premier temps par Grasset et Gallimard , il fait le poids à Gilles Carpentier des éditions du Seuil qui décide de le publier. Excellent choix que fait d’ailleurs cet éditeur car elle reçoit le prix du “Livre Européen” . Avec La Preuve et Le Troisième Mensonge , elle complète une trilogie aujourd’hui traduite en trente langues où le lecteur peut connaitre la suite de cette première histoire bien qu’il risque de se sentir dérouté car fiction, réalité et mensonge se mêlent à plusieurs moments.

    Une pièce de théâtre adaptée et mise en scène par Paula Giusti et interprétée par la Compagnie de théâtre Toda Via Teatro.

    Agota Kristof nait en 1935 en Hongrie, à Csikvand et quitte son pays à jamais pour croiser la frontière autrichienne en 1956 lors de la répression Soviétique. Agota_KristoffA vingt et un an, elle obtient le statut de réfugiée “tout par hasard” en Suisse, à Neuchâtel. Elle vit de petits boulots et va devoir apprivoiser la langue française qu’elle considère comme une langue ennemie pourtant, la nécessité d’écrire lui permettra de lutter pour la conquérir.

    Elle en fera son choix comme langue d’écriture tout comme elle l’écrit dans son autobiographie l’Analphabète. Cette langue, je ne l’ai pas choisie. Elle m’a été imposée par le sort, par le hasard, par les circonstances. Écrire en français, j’y suis obligée. C’est un défi. Le défi d’une analphabète.

    C’est pour cela qu’elle fera de cette langue une lutte acharnée tout le long de sa vie. Dans cette autobiographie, elle explique son rapport avec cette langue, avec l’écriture, son enfance, la pauvreté après la guerre, etc. Et le lecteur comprendra combien l’exil est le thème récurrent dans toute son œuvre. Je vous la recommande vivement d’autant plus que c’est un récit très court et qui éclaire bien sur sa manière d’écrire.

    N’hésitez pas à lire le lien que je vous joins ci-dessous pour en savoir davantage sur cette auteure.

    www.franceculture.fr

    Je vous joins aussi le lien du film :

    www.allocine.fr

    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    2 comentaris

    Au revoir là-haut. Pierre Lemaitre

    Au_revoir_la_hautAprès quatre ans d’horreur dans les tranchées, “ces jeunes gens déglingués sont exclus d’un pays en crise, incapable de réintégrer 1,5 million de démobilisés, et plus soucieux de glorifier ses morts(…) “J’y vois aussi un écho à la société d’aujourd’hui, incapable de redonner une place à ses exclus”. Cela serre le coeur, m’emplit d’une immense compassion… Pierre Lemaitre
     
     
    Chers lecteurs/lectrices,
     
    Soyez les bienvenus/es pour cette dixième saison du Club de lecture avec un auteur qui ne vous est pas méconnu puisqu’il s’agit de Pierre Lemaitre, écrivain et scénariste français pour le cinéma et la télévision et qui, depuis plusieurs années, s’impose comme l’un des meilleurs romanciers actuels français de romans policiers et à suspens, couronné par de nombreux prix et reconnu par le public et la critique.
     
    Pierre
     
    Né en 1951 cet ancien enseignant de littérature française, américaine et culture générale débute sa carrière de romancier en 2006 rendant hommage à la littérature policière avec un roman intitulé Travail soigné, titre pour lequel il reçoit le Prix du premier roman polar du Festival de Cognac et qui le motive à se spécialiser dans ce genre. Il est l’auteur de la tétralogie formée par les romans Irène (2006), Alex (2011), Camille (2012) mené par l’inspecteur Camille Verhoeven. Ses romans sont traduits dans une vingtaine de langues.
     
    Nous nous attaquons cette rentrée 2019-2020 à Au revoir là-haut, livre qui a reçu le prestigieux prix Goncourt en 2013. Le lecteur découvre une magnifique histoire d’escroquerie commise par deux poilus, Edouard et Albert, démobilisés au retour de la Grande guerre.
     
    Un roman réaliste, contemporain et inspiré de faits réels où Lemaitre dénonce d’une part ceux qui, profitant de leurs relations politiques, ont exploité le devoir de mémoire afin de s’enrichir aux dépens de L’État. D’autre part, il encadre son récit sur la quotidienneté des soldats pendant et après la démobilisation et sur leurs vies dans les tranchées.
     
    bm_134265_aj_m_8295Si pour les soldats survivants il était difficile de se réintégrer totalement à la société, pour Édouard, un survivant devenu “gueule-cassée”, atteint de troubles psychologiques graves et rempli de souffrances physiques, il n’en est que bien davantage…

  • Au revoir là haut
  • Les gueules cassées
  • D’où vient l’expression:”un poilu”?
  • Il y a une version de ce livre en bande-dessinée de Christian De Metter et en film d’Albert Dupontel avec les acteurs: Nahuel Perez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Lafitte…
     
     

     
     

     
     
    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    3 comentaris

    Els Clubs de Lectura de la Joan Oliva comencen el període d’inscripció

    Com cada any, el mes de setembre és sinònim d’inici dels Clubs de Lectura. Enguany, dilluns 9 de setembre obrirem el període d’inscripció dels Clubs de Lectura i del Club de Cinema de la biblioteca Joan Oliva i Milà. Recordeu que el tràmit d’inscripció és presencial, així que per formalitzar-la heu de passar per la biblioteca. Aquesta és l’oferta de Clubs de Lectura per al curs 2019-2020:

    Logo_La CrisàlideClub de Lectura La Crisàlide: L’escriptora vilanovina Mª Rosa Nogué condueix el Club de Lectura la Crisàlide, que es reuneix el segon dimecres de mes de 17.30 h a 19 h. Les dates previstes enguany per a les trobades són: 9 d’octubre, 27 de novembre, 11 de desembre, 8 de gener, 12 de febrer, 11 de març, 8 d’abril i 13 de maig.

    logo frances 2018-2019 2 color rodonaClub de Lectura en Francès: Si teniu un nivell elevat de la llengua francesa, el Club de Lectura en Francès de la Joan Oliva és el vostre club. Aquest club fa servir el francès com a llengua vehicular de les tertúlies i, després de molts anys, és ja tot un referent a la ciutat. L’Esther Bruna n’és la seva conductora i, durant el curs 2019-2020, les sessions tindran lloc el tercer dimarts de cada mes de 16.30 h a 18 h. Els dies previstos són: 15 d’octubre, 19 de novembre, 17 de desembre, 21 de gener, 18 de febrer, 17 de març, 21 d’abril i 19 de maig.

    Logo_Oliva NegraClub de Lectura L’Oliva Negra: Aquest club, especialitzat en gènere negre i policíac, ha estat tot un èxit des de la seva estrena. No és casual que la Joan Oliva decidís posar en marxa un club de lectura temàtic del gènere, ja que la nostra biblioteca és una de les quatre, dins de la Xarxa de Biblioteques Municipals de la Diputació de Barcelona, que hi està especialitzada. La conductora de L’Oliva Negra és la Sofia de Ruy-Wamba i un dijous al mes de 17.30 h a 19 h, el dia que porten a terme les sessions. El calendari previst és el següent: 10 d’octubre, 7 de novembre, 5 de desembre, 9 de gener, 6 de febrer, 5 de març, 2 d’abril i 7 de maig.

    Logo llibr@venturersEls nois i noies de 10 a 12 anys també tenen un club de lectura pensat per a ells. Ens referim al Club de Lectura Llibr@venturers, que condueix la Fanny Guinart. Les trobades tenen lloc un dissabte al mes de 16.30 h a 17.30 h amb aquestes dates en el seu calendari: 28 de setembre, 26 d’octubre, 23 de novembre, 14 de desembre, 18 de gener, 15 de febrer, 14 de març, 18 d’abril i 9 de maig.

    Enguany, el cost d’inscripció, en concepte de préstec interbibliotecari, és de 8€ per a La Crisàlide, per al Club de Lectura en Francès i per a L’Oliva Negra.

    Logo_Club de LF en catalàCom els cursos anteriors, la biblioteca Joan Oliva ofereix també dos Clubs de Lectura Fàcil, un en Català i un altre en Francès. Les inscripcions començaran, però, una miqueta més endavant. Les inscripcions per al Club de Lectura Fàcil en Català començaran el proper 1 d’octubre. Les trobades tenen lloc els següents dilluns a les 16.30 h: 4 de novembre, 2 de desembre, 3 de febrer, 2 de març, 11 de maig i 8 de juny. Aquest club, que la biblioteca Joan Oliva fa en col·laboració amb el Servei de Català del Garraf i Vilanova i la Geltrú, és conduït per la Lourdes Escrigas.

    Logo_Club de LF en francèsLes persones interessades a inscriure’s en el Club de Lectura Fàcil en Francès ho podran fer a partir del proper 21 d’octubre. L’Esther Bruna n’és també la conductora. Aquest club va dirigit a persones amb un nivell més baix de coneixement de la llengua francesa i les sesssions tenen lloc el segon dimarts de mes a les 16.30 h (10 de desembre, 14 de gener, 11 de febrer, 10 de març i 14 d’abril) i dimarts 19 de maig quan, igual que els cursos anteriors, tindrà lloc una sessió conjunta dels membres d’aquest Club de Lectura Fàcil i els del Club de Francès.

    El cost d’inscripció, en concepte de préstec interbibliotecari, del Club de Lectura Fàcil en Francès és de 6€.

    LOGO CINEMA 2Per a aquest proper curs, la Joan Oliva ofereix també un Club de Cinema, que es va estrenar ple d’èxit el curs passat. El club és conduït per la Cristina Suriol i va dirigit a tots aquells fans del setè art a qui vingui de gust reunir-se per compartir impressions sobre els films proposats. Les sessions tindran lloc els dimarts 8 d’octubre, 5 de novembre i 3 de desembre a les 16.30 h.

    El cost d’inscripció del Club de Cinema és de 3€.

    Recordeu que els clubs de lectura tenen places limitades així que, si hi esteu interessats, heu de passar per la Joan Oliva a partir del 9 de setembre!

    Unes noies ben simpàtiques us conviden a inscriure.vos-hi!

    Per descarregar tota la informació dels Clubs de Lectura de la Joan Oliva 2018-2019 feu clic aquí.

    Us deixem amb algunes fotos dels clubs del curs passat:

    IMG_20190119_173522 IMG_20190207_173705
    IMG_1228 IMG-20190523-WA0009

    Biblioteca Joan Oliva i Milà.

    No hi ha comentaris

    Pàgina Següent »