Biblioteca Municipal Joan Oliva i Milà Ajuntament de Vilanova i la Geltrú

Biblioblog – Fora del prestatge

Alabama song. Gilles Leroy

(…) Bien connue de nos concitoyens pour avoir été l’une des Southern Belle les plus étonnantes de sa génération, connue aussi comme romancière, peintre et icône du Jazz Age, Zelda vécut avec son époux la gloire à vingt ans. Passé le milieu des années trente, tous deux tombèrent dans l’oubli. » Montgomery Advertisser.11 mars 1948.

 
Chers lecteurs/lectrices,
 
Nous démarrons la saison de lectures 2018/2019 avec une biographie romancée de Zelda Sayre (1900-1948), une artiste peintre, danseuse et écrivaine, surtout connue pour être l’épouse de Francis Scott Fitzgerald, un célèbre auteur américain de l’époque d’entre-guerre et du courant littéraire nommé « la génération perdue », auteur de Gatsby le Magnifique (1925), son roman le plus célèbre. F_Scott_Fitzgerald_and_wife_Zelda_September_1921
 
Pour nous conter l’histoire de la belle Zelda, l’auteur d’Alabama Song, Gilles Leroy, lauréat du prix Goncourt 2007 pour cet ouvrage, s’est glissé dans la peau de Zelda, pour devenir à la fois narrateur et personnage principal pour livrer ce récit témoignant sur la vie dramatique de cette femme. À vous lecteur, comme d’habitude, de contredire ou réaffirmer cette opinion.
 
Gilles Leroy est un passionné des littératures américaines et japonaises et auteur d’ Habibi, son premier roman, Machines à sous (1998), L’amant russe (2002), ou Le Monde selon Billy Boy (2014). Il insiste dans plusieurs entretiens à propos d’Alabama Song qu’” il s’agit d’un roman et non d’une biographie “Il s’agit bien ici d’un roman, j’ai relu les livres, j’ai relu les lettres, mais, au-delà des évènements connus, je me suis surtout efforcé de lui rendre une voix personnelle. D’imaginer ses doutes, ses angoisses, ses envolées. De combler les lacunes laissées par les écrits biographiques”.
 
Pourtant beaucoup d’éléments de la vie de l’héroïne de son livre s’ajustent à la réalité. Notamment, sa jeunesse, ses séjours à l’hôpital, le succès, le rapport très complexe amour-haine du couple, la jalousie etc. Zelda, en 1932, écrit Accordez-moi cette valse, un roman autobiographique dans lequel elle explique son mariage avec Scott Fitzgerald.
Alabama Song est rédigé sous forme de réflexions intérieures de Zelda à la manière d’un journal intime “Pour moi, je n’ai pas à regretter ma solitude : jamais, dans les suites ni les villas ni les appartements, on n’a pensé à me réserver une pièce, oh! un débarras m’aurait comblée, un cagibi à moi où j’aurai pu écrire. Cela ne figure pas au programme du Couple Idéal, cela ne ferait pas bien non plus dans le catalogue de la Génération Foutue qui est une affaire de mecs blancs narcissiques.”

Les dates placées dans les marges permettent de bien suivre le récit malgré les ellipses et les flashbacks qu’il présente et situer les évènements de sa vie dans les différentes périodes évoquées.
 
 

 
 
Une vie une ouvre: Zelda Fitzgerald 1900- 1948
 
 
Biblioteca Joan Oliva i Milà.

Cap comentari per ara. Tu pots ser el primer.

Deixa un comentari