Biblioteca Municipal Joan Oliva i Milà Ajuntament de Vilanova i la Geltrú

Biblioblog – Fora del prestatge

Où on va papa. Jean- Louis Fournier

L’humour, c’est comme les essuie glaces, ça n’arrête pas la pluie, mais ça permet d’avancer. Jean-Louis Fournier.

ouonvapapa_Chers lecteurs, lectrices

Jean-Louis Fournier, écrivain français né à Arras en 1938, entame la première séance de la huitième saison 2016/2017 du Club de lecture en français de la bibliothèque Joan Oliva i Milà.

Humoriste et réalisateur de télévision qui confectionna en 1977 les mini scénarios de la populaire vache Noiraude dans la série télévisée que programmait TF1 et dont beaucoup se souviendront, il est auteur entre autres aussi des chroniques ; La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède (pour l’humoriste Pierre Desproges), des essais ; Arithmétique appliquée et impertinente (1993) ; Mouchons nos morveux (2002) et des romans ; Il a jamais tué personne, mon papa (1999), un récit où il raconte son père alcoolique ; Le Petit Meaulnes (2003) et des nouvelles Histoires pour distraire ma psy (2007). Plus tard en 2011 il publie Veuf un roman où il évoque sa femme décédée et en 2013 La servante du seigneur roman où il fait allusion à sa fille et celle-ci lui exige de lui laisser écrire les cinq dernières pages de son livre y révélant sa propre version des faits décrits.

Jean-Louis-FournierAvec le récit Où on va papa?, livre que vous vous emportez ce mois-ci, il a obtenu le prix Femina en (2008) et a suscité la controverse pouvant paraitre choquant aux yeux de certaines personnes et en particulier celui de la mère de ses enfants.

Mais si vous n’entrez que dans la narration en elle-même, vous constaterez qu’il utilise un certain humour noir absolument singulier et que personne ne peut le juger étant donné que nul ne peut se mettre à sa place. Aussi il se dépouille complètement de tabou quelconque pour décrire les situations qui le tiennent à cœur et par lesquelles il passe vis-à -vis du handicap mental et physique que souffrent ses deux fils.

arctriomfL’auteur écrit ouvertement, utilise un vocabulaire et une structure simple qui permettent une lecture agile. D’une façon très réaliste il relate les choses telles qu’elles sont et non comme il aimerait qu’elles soient, il exprime ses sentiments contradictoires et transporte le lecteur au cœur de l’histoire quotidienne de sa propre expérience paternelle. Et celle-ci lui est dévoilée sans aucune sensiblerie de sa part.

Jean-Louis Fournier traite des sujets qui mènent son lectorat à la réflexion et se distingue pour cette écriture à la fois pleine d’ironie et de sarcasme envers ce qu’il pense et ce qu’il ressent.

L’histoire:

Un père déploie tous ses sentiments et se confesse dans un livre dirigé à ses enfants Mathieu et Thomas.

La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède(1982) série humoristique française télévisée en 98 épisodes d’une minute.

Esther Bruna.
Club de Francès.

2 Comentaris fins ara

  1. Esther dimarts 4 d'octubre de 2016 - 18:43 h

    Oui,il suscite controverse car,en traitant des sujets graves il se situe sur une ligne très fine qui limite la moralité et la sensibilité.
    Comment pouvons-nous sourire ou même rire d’un enfant handicapé? ? Est-ce correcte, est-ce sérieux? Nous nous posons sans cesse des questions qui nous permettent de réfléchir sur cet enfant mais en même temps sur nous-mêmes.
    L’auteur me parait comme tu dis très courageux et se libère en écrivant.

  2. Enric dimecres 28 de setembre de 2016 - 13:32 h

    Le livre effectivement, comme tu dis Esther, c’est un livre que suscite controverse et est choquant, mais je crois que la utilisation du sarcasme et des grands doses d´humour noir c’est un ressource que l’auteur utilise pour nous expliquer comme on vit un père la situation dramatique d’ avoir deux fils handicapés. Quels pensés t’arrivent, quelles questions tu te fais, pourquoi à toi ?, comme voient les autres ta situation et comme tu vois aux autres, comme tu vois tes fils, tes joies et tes tristesses. Un livre courageux que te fait réfléchir et que nous donne connaitre la dure réalité de tous ces parents qui ont un fils handicapé, parce je pense qu’aucune personne jamais peut arriver constater, ni imaginer, ni l´éffort , ni l’authentique situation interne de sentiments que parcourent par la pensé et par l’ spirit de tous ces parents.

Deixa un comentari